‌de Aude Samama et Denis Lapière
Editions Futuropolis
martin eden

Martin Eden est le roman le plus autobiographique de Jack London. Martin Eden est un jeune marin né dans les bas-fonds d’Oakland. Un soir, il défend un jeune homme lors d’une rixe. Celui-ci, fils d’une famille aisée, l’invite chez lui à dîner pour le remercier. À cette occasion, Martin rencontre sa sœur, Ruth Morse, jeune fille délicate, dont il tombe amoureux. Il décide de s’instruire pour la conquérir. Petit à petit, d’abord pour lui plaire, puis avec le goût d’apprendre toujours davantage, il devient un homme cultivé et s’efforce de devenir célèbre en devenant écrivain. Malgré le talent qu’il pense avoir, il n’arrive pas à vivre de sa plume. Tous ses manuscrits sont refusés. Ruth le quitte.
Martin n’a plus le goût d’écrire, mais brusquement il devient un auteur à succès…
Aude Samama est une habituée de notre festival. Cette talentueuse illustratrice travaille sa peinture jusqu’à l’épure, avec pour inspiration l’expressionnisme allemand ou Lorenzo Mattotti.

Denis Lapière est un scénariste de bandes dessinées signant également sous le pseudo de Delaney. Licencié en sociologie à l’Université Catholique de Louvain, mais surtout passionné de bande dessinée (et de vélo), il ouvre une librairie spécialisée à Charleroi et, au milieu des années 80, se lance dans l’écriture de scénario. Il travaille d’abord dans Le Journal de Spirou, puis crée Mono Jim en 1987 dans L’Écho des Savanes, magazine où il publie, en compagnie du dessinateur Jean-Philippe Stassen, Bahamas et Bullwhite. Il collabore avec de nombreux dessinateurs : Michel Constant (pour la série Mauro Caldi ), Peter Pluut (pour Jerry et Line ), Olivier Wozniak (pour Alice et Léopold), d’Alain Sikorski (pour Tif et Tondu et La clé du mystère), Gilles Mezzomo (pour la série Luka), Jean-Christophe Chauzy (pour Ludo)…
Chaque case est un tableau !

Publicités