Les Ancres Noires

Association qui organise le Festival du Polar à la Plage du Havre

du 24 au 25 juin 2023 et le Lycée Claude Monet – Le Havre

lancent conjointement un CONCOURS d’écriture, de graphisme…

à l’intention des collégiens et lycéens


A- Plusieurs ‘amorces’ sont proposées cette année et mises sur le site des Ancres Noires (rubrique «concours jeunes »)

  1. Marie-Aude MURAIL propose un texte en français (amorce A).
  2. Harald GILBERS propose un texte en français (amorce B).
  3. Yann DUPONT propose un texte original en français (amorce C).
  4. des photos peuvent également servir d’amorces.



B- Possibilités pédagogiques à partir des documents disponibles cette année
Les élèves, enseignants qui participent doivent choisir un projet qui s’articule autour de la notion du ‘polar’, de ‘noir’ ou ‘science-fiction’. Cette année encore, nous sommes ouverts à de nouvelles initiatives et techniques.

Voici des suggestions, à titre indicatif :


-Il est possible de choisir une langue pour composer (voir C)


-A l’écrit, le texte fourni peut être le point de départ d’une nouvelle… Il est aussi possible de rédiger la suite ou un deuxième chapitre, d’imaginer ce qui s’est passé avant, etc. Le nombre de mots n’est pas limité.


-Il est possible de réaliser une BD (dans ce cas, le travail en binôme avec un professeur de français ou de langue étrangère et un professeur d’arts plastiques est fortement encouragé), des travaux de graphisme (affiche, par exemple…), une réalisation audiovisuelle, un enregistrement musical…


-Le travail effectué peut être individuel ou collectif.


N.B. Il est demandé aux participants de soigner la frappe, l’orthographe, la présentation.


C- Les langues :
-Comme les autres années, il est possible de participer en allemand, anglais, espagnol, chinois, français et italien.


Quelle que soit la langue de production, il est possible de partir de l’amorce de votre choix. (Voir A : a, b ou c)


IMPORTANT : Chaque élève ou groupe d’élèves devra mentionner impérativement en haut de son travail l’amorce (texte A, B, ou C ou les photos… ) utilisée.

LES REGLES DU CONCOURS :
1- Chaque création devra IMPÉRATIVEMENT porter le nom de l’établissement, le nom du / des professeur(s) impliqué(s) dans le projet, le niveau de la classe (par exemple : 5ième x, 1ière y…, LV1 / LV2… et bien sûr le nom des élèves concernés)


Pour les travaux individuels sans intervention d’un enseignant, il est recommandé de faire relire et corriger le texte par une personne compétente…


2-     Ne surtout pas oublier de fournir un numéro de téléphone, voire un e-mail auquel les intéressés pourront être contactés. (Voir : 7- Remise des prix)


3-     Pour être prise en compte, chaque création devra arriver au lycée Claude Monet- Le Havre  au plus tard le 13 mars 2023.


4-     Adresser le courrier à :
Madame Nelly Dassonville
Professeure de français
Lycée Claude Monet
267 rue Félix Faure
76085 LE HAVRE Cedex


N.B : Le non-respect des règles mentionnées ci-dessus  peut amener les organisateurs à ne pas transmettre le travail au jury…


5-     Dès le mois de mars 2023 des jurys vont se réunir par langue, par niveau (collège ou lycée), support, medium spécifique… selon la participation.


6-     Des prix seront attribués avec équité, sans classement, à des travaux individuels ou collectifs qui auront particulièrement attiré l’attention des membres des jurys.
Les jurys sont souverains.


7-     Une remise des prix se fera dans un lieu qui reste pour l’instant à déterminer en présence de membres de l’Association ‘Les Ancres Noires’, de représentants de la Presse locale, d’élus, d’auteurs de polars selon leur disponibilité, des élèves et de leurs professeurs le vendredi 07 avril 2023 en présence de Marie-Aude MURAIL, marraine du concours. Les élèves primés seront prévenus par téléphone ou par e-mail.


8-     Lors du 21ième Festival du Polar à la Plage, le palmarès sera affiché sur le site le samedi et le dimanche. Les élèves pourront s’ils le désirent rencontrer les écrivains et réalisateurs de bandes dessinées présents.

Le concours n’est pas ouvert aux élèves de primaire. Même s’ils ne peuvent recevoir de prix, ils peuvent travailler avec leurs professeurs à partir de notre concept. Certains travaux pourront être exposés sur le site du Festival…

Nous vous encourageons à consulter régulièrement notre site Internet pour vous renseigner sur les activités liées au polar que proposera l’association en partenariat avec le Lycée Claude Monet, bien sûr, mais aussi avec le Cinéma Le Studio.


Il y aura des lectures de textes extraits des livres des auteurs présents au festival dans les bibliothèques et autres lieux culturels de la région, sous forme d’un spectacle ponctué de musique, des conférences, etc.

 
N’hésitez pas à poser vos questions éventuelles à
nelly.caplan@ac-normandie.fr

MERCI de l’intérêt que vous portez à notre initiative. Au travail !

Nelly Dassonville (Professeure de français, Lycée Claude Monet le Havre)
Véronique Delaporte (Professeure d’italien, Lycée Claude Monet le Havre)

Amorce A

L’heure approchait. Bientôt, l’enfant serait à lui et, quand il l’aurait fait disparaître, il
pourrait commencer à torturer le cœur de ses parents. Un ricanement sinistre
s’échappa de ses minces lèvres cruelles

AmorceB

– Ne t’inquiète pas, ça va aller.
Profondément choquée par les événements, elle mit quelques secondes à comprendre ce
qu’elle venait d’entendre.
Son amant se tenait près d’elle. Bien sûr, il voulait la rassurer. Mais ce qu’il venait de
murmurer ne cadrait pas avec le couteau ensanglanté qu’il serrait dans la main. La lutte
avait ébouriffé ses cheveux blond cendré, et ses joues étaient cramoisies. Ursula
frissonna. L’homme qu’elle avait pris pour son âme sœur était devenu brusquement un
étranger.


Amorce C

La pente est raide, se dit-il en appuyant comme un forçat sur la pédale.
Il ne sent plus le feu dans ses cuisses. Il ne sent plus le froid sur ses mains. Il
entend juste sa chaîne grincer et le silence de la forêt. Quitter la vallée au
plus vite. Combien de temps qu’il n’a pas enfourché un vélo ? Suffisamment
pour cracher son paquet de Gitanes sur le bitume à chaque fois qu’il expire.
Il s’arrête au belvédère de la Croix Oubliée pour reprendre son souffle. De là,
il aperçoit la baraque de ses vieux. Sa mère lui avait bien dit d’arrêter la
clope, de faire un peu d’exercice tous les jours. Mais quand on traîne avec
Rico depuis l’enfance, impossible. La Dacia est encore dans la cour. Une
poule caquette sur son toit et le chat ronronne sous un pneu. Si elle avait
bien voulu démarrer, il serait déjà loin à l’heure qu’il est.