Mise en page 1

Tout  commence par la mort de Saïd, 15 ans, suite à un contrôle de police dans une petite ville de banlieue.

Mathias lui a 11 ans. Il  n’a jamais connu Saïd. Il n’a plus son père, sa mère a disparu, son demi-frère l’ignore, sa sœur vadrouille et son tuteur est un peu dingue. De quoi être perturbé. Pas du tout, il porte un regard lucide, adulte sur son environnement et c’est lui le narrateur du livre. Puis tout bascule, des tags « justice pour Saïd » apparaissent sur les murs de la cité. Matthias est suivi, son appartement est cambriolé. Rapidement il réalise que ces événements sont liés à la mort de Saïd et va chercher à comprendre. Un livre noir, très noir. Dérangeant. Poignant. Touchant. L’auteur a un regard dur sur la société mais tendre sur ces personnages magnifiques que l’on aimerait sauver. Un  livre à ne pas manquer

Publicités