sayonara-pascal-millet

C’est un roman bien noir. C’est l’histoire de deux frères : Zeb, l’aîné, et le narrateur, Ray. Et de l’amoureuse de Zeb, Lou, serveuse au bar du village. Zeb a promis à chacun d’eux qu’ils partiraient ensemble. A Ray il a dit « au Japon, à Yokasuka ». Mais Zeb vient de disparaître. Il est parti seul.

« On voit un enfant qui passe de l’adolescence à l’âge adulte, en quelques mois, entre le printemps et l’été. L’histoire se passe au Québec mais j’ai essayé d’en faire une histoire universelle, qui pourrait arriver dans un coin de Bretagne ou d’ailleurs. C’est un huis clos qui est dû à la nature environnante et à la pauvreté culturelle du lieu, où on vit de chasse et de pêche et de pas grand-chose d’autre. » (P. Millet)

Publicités